Article Presse concernant le film documentaire, projet franco-allemand, “Ein wunderbares Treffen über die Grenze/”Une magnifique rencontre au-delà de la frontière”
6 avril 2021
Un Oiseau bleu qui raconte l’Amour
27 août 2021

Très jeune, j’ai toujours aimé aider les plus fragiles.
Devenue jeune adulte, la maladie de mon père, son décès puis plus tard la vieillesse et la cécité de ma mère jusqu’à son départ m’ont préparé à côtoyer la souffrance physique et morale du malade et de l’accompagnant.

Cela fait environ 38 années que j’effectue des recherches personnelles sur l’énergétique, les possibilités du corps humain, sur la projection mentale entre autres, bref ces potentialités qui peuvent soulager ceux qui en ont besoin.
C’est donc tout naturellement que mon chemin à croisé les techniques de magnétisme, radiesthésie, d’automassages, de différentes techniques de relaxation, de Yoga Nidra, de danse reliance puis par la suite les arts martiaux chinois.
J’ai pratiqué 13 ans le Kung Fu (travail de l’être en Français), quelques années la boxe chinoise aussi (boxe pied, poing).
Je pratique le Taiji Quan (boxe du faîte suprême) mais aussi le Qi Gong (travail du souffle) depuis 18 années.
J’ai eu le grand bonheur de pouvoir pratiquer en Chine dans un monastère Bouddhiste pour femmes en 2006 et 2009 puis en 2011 à l’université des sports de Pékin.
J’ai également fait des stages en France avec des moines Shaolin et un des grands maitres Taoïstes du Wudang.

C’est donc tout naturellement que j’ai secondé mes différents professeurs pour des cours adultes de Qi Gong et Taiji Quan et pendant 3 années en Kung Fu pour les petites sections enfants. J’ai remplacé régulièrement ceux-ci en Taiji Quan et j’ai créée à titre bénévole sous couvert de l’association de mon professeur actuel des cours de Qi Gong et Taiji Quan pour des personnes à déficiences mentales et/ou physique en EHPAD depuis 12 années maintenant.

Mais un jour, l’oiseau doit quitter le nid et voler de ses propres ailes.
Je n’aime pas le carcan des fédérations et les techniques limitatives auxquelles il faut absolument donner un nom.
Malheureusement, même si je sais ce que je dois à mes différents professeurs de disciplines et influences différentes, je ne désire pas me limiter à une dénomination de technique car en fait, elles se complètent toutes et mes interventions sont construites et partagées en fonction du public rencontré et de sa capacité à comprendre et/ou à pouvoir reproduire un mouvement, une respiration, une projection mentale, un concept.

Savez vous que le Kung Fu à été amené aux moines bouddhistes par le sage Damo ?
Celui-ci revenant d’Inde et les voyants dans un état physique lamentable à force de prières et de méditations statiques s’est inspiré d’une boxe indienne pour créer l’art martial du Kung Fu.
Comment peut-on donc dire qu’un art appartient à telle ou telle corporation ?
Tout est en perpétuelle évolution.

C’est pourquoi j’ai créé mes propres ateliers. Mon entreprise porte le nom de fleurs qui gardent de jolies feuilles toute l’année et fleurissent en hiver.
Les ateliers LES HELLEBORES sont nés de ma volonté de partager mes connaissances avec ceux qui font appel à moi sans les enfermer dans une seule discipline.
Mon but étant de permettre le plus d’autonomie possible aux valides comme aux personnes plus fragiles, pour que chacun apporte des couleurs nouvelles à sa vie en s’épanouissant à son rythme.
Contact : www.hellebores.fr

Comments are closed.