Archive pour septembre 2008

ART THERAPIE A TRAVERS LA MUSIQUE

Dimanche 21 septembre 2008

Récital de Lieder Roumains à la Maison de Retraite La Bruyère de Rueil Malmaison

Alzheimer et bien être à travers la musique

(Iléna Lescaut – Animatrice Maison de Retraite La Bruyère et intervenante en art-thérapie)

Un 10 septembre en musique !

La Maison de Retraite La Bruyère de Rueil Malmaison en région parisienne s’apprête à accueillir le baryton Andras CHIRILIUC ainsi que le pianiste Mihnea DRAGOI pour un récital exceptionnel de Lieder roumains.

Quelques mots sur les artistes :

Andras CHIRILIUC a étudié au Conservatoire de Timisoara / Roumanie. Il a étudié le chant avec Maestro Alexandru MOISIUC et avec le légendaire ténor russe, Vladislav PIAVKO. Il a fait plusieurs Masterclasses avec de noms importants comme Jennifer GOLTZ, Sabine STEFFAN (France), Vladislav PIAVKO, Corneliu MURGU, Mariana NICOLESCO etc. Le baryton Andras CHIRILIUC est le Directeur Artistique du Concours International de Chant Joseph Schmidt de Suceava / Roumanie.

Mihnea DRAGOI, pianiste roumain de la grande famille du compositeur Sabin Dragoi, a participé à plusieurs concerts en Roumanie et à l’étranger. Il est aussi professeur de piano auprès de l’école de musique George Enesco de Bucarest / Roumanie.

La musique rime avec bien être, avec émotion, avec réconfort, avec décontraction.

Hector Berlioz pensait que : « La musique et l’amour sont les deux ailes de l’âme. »

Platon disait : « La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée. »

Pour des personnes atteintes d’Alzheimer, la musique apporte le réconfort et un sentiment de sécurité.

La musique opère comme par magie. Du silence à la parole. De l’immobilité au mouvement. De l’égarement à l’éveil… Le contraste est surprenant. Elle agit positivement sur le cerveau des personnes atteintes d’Alzheimer

La musique agit dans le domaine du non verbal, elle cherche à atteindre la sphère émotionnelle du destinataire, à ouvrir des canaux de communications, à provoquer à l’aide de stimuli sonores, un état émotionnel agréable, réconfortant, propice à l’ouverture sur soi et sur les autres.

Par exemple, lorsque nous écoutons une musique agréable, la partie du cerveau appelée cortex préfrontal s’active. Le cortex préfrontal est relié au système limbique, qui est en quelque sorte le cerveau des émotions (neuropsychologie).

Certaines chansons provoquent des frissons, ce que l’on appelle l’extase musicale. On a découvert que lorsqu’une musique nous donne littéralement des frissons, toute une série de régions du cerveau sont sollicitées.

En direct et en acoustique, la musique est une expression de l’instant, réelle dans son rapport spatio-temporel. Elle permet la création d’une véritable intimité sensorielle entre l’acteur musicien et l’acteur auditeur.